Mairie de Thiers
1 rue François Mitterrand
CS 60201
63300 Thiers Cedex
Téléphone : 04 73 80 88 80
Fax 04 73 80 88 81
Mail : contact@ville-thiers.fr
Horaires :
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
Le samedi de 9h à 12h

Thiers, ville fleurie
  • Vous êtes ici :
  • Accueil >
  • Les voeux du Maire, hier soir, à la salle Espace

Les voeux du Maire, hier soir, à la salle Espace

JPEG - 6.3 Mo

Pour ceux qui l’auraient manqué, le discours prononcé par Claude Nowotny, Maire de Thiers, hier soir, à la salle Espace, fait un état des lieux des réalisations 2016 et projets 2017.

"Mesdames, Messieurs,

Je vous remercie d’avoir répondu présent, pour partager, ce soir, un moment de convivialité à l’occasion de cette année qui commence. L’équipe municipale et moi-même, vous souhaitons, à vous et à ceux qui vous sont chers, tous nos meilleurs vœux de santé, de réussite, de bonheur, de paix et de solidarité.
Vœux de Paix surtout dans ce monde en plein bouleversement secoué par des drames, au nombre de guerres grandissantes, de replis identitaires qui enfantent bruits de bottes et terrorismes aveugles.
Vœux de solidarité également face au chômage, la pauvreté, la précarité, conséquences de politiques néfastes à l’intérêt général.

2017 sera une année d’élections, avec l’échéance présidentielle et avec celle des législatives, qui je l’espère verra naitre des solutions communes pour que cet intérêt général prenne le dessus sur l’intérêt particulier.

Je partage l’avis de Vanik Berberian, Maire d’une commune de 300 habitants (Gargilesse Dampierre) et Président de l’Association Nationale des Maires Ruraux, estimant qu’il existe une aggravation des inégalités dans notre pays.
Récemment, il comparait les efforts budgétaires des collectivités liés à la baisse cumulée depuis 2013 des dotations d’Etat, soit près de 30 milliards d’euros (3,2 millions pour Thiers) avec les chiffres vertigineux et scandaleux du manque à gagner lié, entre autres, à la fraude fiscale, estimée à 80 milliards par an.

Dans cette situation, permettez- moi de vous lire une citation non pas d’un révolutionnaire mais tout simplement du Pape François , du 09 juillet 2015 qui dénomme l’argent roi , l’argent fou comme « le fumier du diable » et qui précise « Disons Non à une économie d’exclusion et d’injustice où l’argent règne au lieu de servir.(...) L’avenir de l’humanité n’est pas uniquement entre les mains des grands dirigeants , des grandes puissances et des élites. Il est fondamentalement dans les mains des peuples ; dans leur capacité à s’organiser et aussi dans vos mains qui arrosent avec humilité et conviction ce processus de changement »

Je prends donc acte de cette invitation au changement et d’une solution collective pour laquelle nous œuvrons déjà ensemble à Thiers, dans notre ville avec des moyens certes modestes.

Dans le dernier magazine municipal Thiers Actu, j’ai titré mon éditorial, « ensemble sinon rien, par les actes ».

Je suis persuadé que notre ville de Thiers, riche de sa diversité, ne peut connaître d’amélioration sensible, sans qu’une politique qui gravite autour de l’humain, favorisant le lien social, fédérant les forces vives pour entreprendre, ne soit à l’ordre du jour.

L’année 2016 a été le théâtre de projets et d’actes forts, et il convient de poursuivre dans cette voie pour 2017.

Avec l’obtention du label territoire Energie positive et pour la croissance Verte, Thiers s’est vu confiée une enveloppe d’un demi-million d’euros pour des projets visant à réduire sa facture énergétique.
Une autre médaille, et des plus athlétiques, a été ajoutée cette année à la boutonnière de notre commune. La ville de Thiers a été élue 2ème ville la plus sportive du Massif Central, dans la catégorie des villes de 10.000 à 15.000 habitants. Et parce que le sport est un outil de développement culturel et de lien social, la réhabilitation des équipements sportifs figurait aussi en 2016 sur la liste des actions engagées. Rappelons que nos installations accueillent près de 7000 usagers chaque semaine.

La continuité du service public a du sens pour la commune de Thiers. Citons par exemple les agents techniques qui sont actuellement sur le pont pour assurer la viabilité hivernale, afin d’assurer votre sécurité sur les routes.

D’ailleurs, la gestion du personnel constitue une de nos préoccupations majeures. Plusieurs mesures de lutte contre la précarité et la sécurité au travail ont été mises en place. Le temps de travail a été réaménagé dans le cadre d’un dialogue social. Une attention particulière a été portée à la revalorisation salariale et l’égalité entre les agents.

Au cœur du projet municipal, l’enfance et la jeunesse sont des priorités. Pour 2017, nous travaillons à
• La création d’un guichet numérique (20k€)
• La construction d’un espace d’accueil pour le RAM, la maison des parents, la crèche et la halte garderie
• Le renforcement du dispositif de réussite éducative

C’est encore en s’engageant pour la sécurité et l’amélioration du quotidien dans les écoles, que la collectivité a investi 152.000€ en 2016 pour entretenir les principaux groupes scolaires de la ville.
• La découverte du dossier Amiante au printemps dernier, pourtant diagnostiqué dès 2007 dans les écoles G Sand et Zola, est devenu un dossier prioritaire pour la ville, estimé à 1 millions d’euros, pour un plan d’action déployé jusqu’à 2020.
• Un budget d’environ 40 000 euros a été alloué à l’installation de ventilations au sein d’établissements exposés au radon. A George Sand un nouveau restaurant municipal a vu le jour, avec cuisine, réalisé en régie par les agents des services techniques.
En 2017, la rénovation thermique et extérieure de l’école primaire du Moutier est une priorité : (720k€ TTC financé à 75% (TEPCV + FISL).

La Culture, indispensable levier d’épanouissement citoyen, vient de bénéficier de 120k€ supplémentaires pour son budget de fonctionnement par la DRAC ( hors convention culturelle obtenue en 2015 auprès du Premier ministre).
En œuvrant pour une solidarité effective au quotidien, et dans le cadre des contrats de ville, le soutien aux habitants des quartiers prioritaires sera activement renouvelé en 2017. Sans oublier la mise en œuvre du droit à la mobilité par la baisse des tarifs des TUT, et bien sur l’action quotidienne du CCAS.
Je tiens également à souligner que la fiscalité locale, gelée depuis 2014, n’évoluera pas en 2017.

Autre fait marquant, dans le domaine de l’emploi, la municipalité a choisi de candidater au projet « Territoires zéro chômeur de longue durée ». Lauréate aux côtés de 9 autres territoires en France, la Ville de Thiers participera à cette expérimentation qui consiste à créer une Entreprise à But d’Emploi qui va concerner 70 salariés dans un premier temps et une centaine par an pendant 5 ans.
Chaque jour nous œuvrons collectivement pour le développement de l’économie Thiernoise, et pour l’emploi.
Il est important de faire remarquer la pérennité de la mise en œuvre, malgré la diminution de la dotation globale de fonctionnement de l’Etat, de projets fédérateurs comme le marché de Noël, ou la Pamparina, qui va connaître en 2017 sa 20e édition.
Les chiffres de l’INSEE, parus récemment, présentent une hausse de 2.7% de la population. La ville se repeuple, et la population thiernoise inverse enfin une courbe démographique en chute libre depuis 1968. Un indice encourageant qui confirme que nous sommes décidément, et grâce à ces actions, sur la bonne pente.
Autre volet plus qu’enthousiasmant, la réhabilitation, grâce à l’ANRU du centre ancien, dont la fin des travaux est prévue pour 2017. L’ouverture des ateliers artisanaux du Pirou est, également, imminente. Mais il reste beaucoup à faire. La ville a déjà été retenue pour bénéficier d’un second programme de renouvellement urbain. Les études de préfiguration de l’ANRU 2 sont en cours, concernant, entre autres, la lutte contre l’habitat dégradé (étude de 32k€ HT), des équipements structurants et de l’aménagement d’ espaces publics.
Hors ANRU, un effort de cohérence est nécessaire pour retrouver une ville équilibrée (haut et bas de la ville en lien avec les villages) où il fait bon vivre. Pour cela, plusieurs opérations sont en cours :
• Poursuite de l’étude urbaine et commerciale du bas de la ville permettant de lancer un schéma d’urbanisme à l’horizon de 2030 du Carrefour Chambon au quartier du Moutier. ( 112k€)
• Phase opérationnelle de la construction du lotissement de la Roche pour l’accession sociale et familiale ( 40 lots en perspective).

Les efforts seront également poursuivis en ce qui concerne les équipements sportifs, avec entre autres :
• 150k€ investis pour la construction de vestiaires féminins à CHASTEL
• Elaboration d’un City stade aux Molles – Cizolles (pour un coût estimatif de 50k€)

Sur le plan culturel, la rénovation de la médiathèque commencera en 2017, avec une enveloppe de 3,8 m€ ttc qui sera répartie sur 3 ans et objectif de financement à 70%.
Pour améliorer votre cadre de vie, 1.2 millions seront consacrés à la réfection totale de la Rue Jean ZAY, et 50k€/an sont engagés pour les aménagements des espaces verts, et notamment la revégétalisation de la place Chastel.

Dans le cadre des études financières, l’élaboration d’un plan pluriannuel d’investissement va être examiné prochainement, et prévoit plus de 25 millions d’euros d’investissement d’ici 2021 pour la commune de Thiers avec 3 priorités :
• Poursuivre la requalification urbaine de l’ANRU 1 et de l’ANRU 2 avec une enveloppe dédiée de 8 à 10 m€.
• La mise en œuvre de projets structurants comprenant nos obligations de mise aux normes pour une enveloppe dédiée de 8 à 10m€ en fonction des financements obtenus et des marges de manœuvre financières de la commune.
• 1 million d’euros chaque année consacré pour les dépenses récurrentes de la ville en vue d’entretenir le domaine public et le patrimoine communal.

Enfin, et depuis le 1er janvier, quatre intercommunalités, Thiers Communauté, Entre Allier et Bois noirs, Montagne Thiernoise et Pays de Courpière, ont fusionné pour devenir Thiers Dore et Montagne. Avec l’élection récente de son Président et de ses Vice Présidents, dont deux de la commune de Thiers, je formule tous mes vœux de réussite pour cette nouvelle collectivité, afin qu’elle soit un outil au service des habitants de Thiers et sa région, et qu’il joue un rôle moteur pour qu’enfin se dessine un réel projet de territoire. Projet qui doit compter sur la piscine intercommunale, dont j’aurai la charge au sein de Thiers Dore et Montagne.

Parce que le bien vivre est au cœur des préoccupations de la commune, vos élus s’impliquent à vos côtés pour mettre en place des projets fédérateurs, dans une cité qui vit, bouge, et change.
Une nouvelle fois, je présente au nom de l’ensemble du personnel communal, des élus du conseil municipal, une très belle année 2017."

Claude Nowotny, Maire de Thiers